Rebond industriel : une nouvelle feuille de route pour les 3 prochaines années

Rebond industriel : une nouvelle feuille de route pour les 3 prochaines années

Rebond industriel

Une nouvelle feuille de route pour les 3 prochaines années

Le Territoire d’industrie Nevers Val de Loire figure parmi les quatre territoires retenus en Bourgogne Franche-Comté qui ont bénéficié d’une mission « Rebond industriel », véritable traitement de choc pour accélérer les projets d’investissement et construire une vision à moyen terme pour le territoire.

Ce dispositif, spécifique et expérimental, avec un appui renforcé en ingénierie, a été financé par l’Etat, le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, l’ANCT – Agence Nationale pour la Cohésion des Territoires et la Banque des Territoires.

Sur une période de 3 mois, une centaine d’industriels nivernais ont été interrogés par les équipes du cabinet EY, afin de connaître leurs projets matures.

Cet inventaire a permis d’identifier :

  • 58 projets d’investissements majeurs
  • Pour une enveloppe globale de 120 millions d’euros d’investissement
  • Et près de 500 emplois nouveaux, en lien direct avec ces projets

Un accompagnement a été mis en place pour la constitution des dossiers de demande d’aide, afin de bénéficier des financements disponibles : France Relance, France 2030, Fonds Ademe / Région pour la décarbonation et la transition énergétique, Fonds européen FEDER, …

Dans un second temps, une nouvelle feuille de route a été élaborée, pour conforter l’avenir industriel de la Nièvre. Des thématiques telles que la transition énergétique, l’innovation ou encore l’évolution de la filière automobile figurent en bonne place.

Les 13 actions vont désormais être déclinées par les partenaires du contrat Territoire d’industrie, en mobilisant les industriels et les financeurs, et s’inscrire dans une nouvelle période de 3 ans (2023- 2025).

Intitulé des 13 fiches-actions :

  • Filière Auto – Accompagner la diversification des acteurs
  • Filière Auto – Compléter la chaîne de valeur de la filière sur le territoire
  • Promouvoir les outils de R&D, de test et d’analyse présents sur le territoire
  • Créer et animer une communauté French Fab*
  • Déployer un programme d’actions de GPECT*
  • Organiser un Challenge Industrie associant des PME innovantes et des étudiants de l’ISAT
  • Simplifier le recours aux compétences disponibles sur le territoire
  • Prospecter des projets industriels pour les friches priorisées en phase 1*
  • Favoriser la mutualisation des bâtiments surdimensionnés
  • S’engager pour une requalification vertueuse des zones d’activités – concept de Green Valley
  • Poursuivre la démarche d’E.I.T. – Ecologie Industrielle Territoriale *
  • Simplifier le recours au photovoltaïque (en toiture ou au sol)
  • Sensibiliser aux enjeux de l’hydrogène pour l’industrie

* prolongement d’actions menées sur la période 2020-2022
GPECT : Gestion prévisionnelle des emplois et compétences territoriale

projets industriels matures

millions d’euros d’investissement

nouvelles fiches actions

Le TINVDL, quelles actions ?

Le contrat Territoire d’Industrie Nevers Val de Loire a été élaboré et signé en décembre 2019, pour une durée initiale de 3 années (2020 – 2022), avec une grande place laissée à l’animation de proximité et à l’implication des industriels. Parmi les réalisations concrètes, une brochure de présentation du territoire afin d’aider les entreprises dans leurs recrutements, un clip vidéo qui permet de se plonger dans la réalité du territoire, des actions de promotion des métiers industriels, etc.

Et pour tous les partenaires un réel plaisir à travailler tous ensemble (industriels et collectivités, services de l’Etat et de la Région, partenaires économiques), rassemblés derrière un même étendard : le développement des projets industriels de la Nièvre !

La semaine de l’industrie 2022 : « Agir pour une industrie d’avenir »

La semaine de l’industrie 2022 : « Agir pour une industrie d’avenir »

La semaine de l’industrie 2022

Agir pour une industrie d’avenir

Trente industriels nivernais se mobilisent pour aller à la rencontre des jeunes

Sur l’ensemble du Territoire d’industrie Nevers Val de Loire, de Cosne à Lucenay-les-Aix, en passant par Guérigny ou Magny-Cours, les industriels ont souhaité être au rendez-vous de cet événement national.

Les entreprises se sont mobilisées en nombre pour répondre à la demande des établissements scolaires, dans leur mission d’orientation des élèves pour leur avenir professionnel.

Trente entreprises ont répondu à l’appel et vont accueillir des élèves pour présenter leurs métiers, ou bien se rendre dans un établissement scolaire pour intervenir en salle.

Cet engagement fort témoigne de la prise de conscience des entreprises, qui savent la nécessité d’aller séduire les jeunes, à un âge où les choix d’orientation sont déterminants.

En partageant une vision moderne et attractive de l’industrie et de ses métiers, elles se donnent toutes les chances d’intéresser les plus jeunes à des carrières riches et stimulantes.

400 élèves de collèges et de lycées vont ainsi (re)découvrir l’industrie, et les métiers qui s’ouvrent à eux !

D’autres rendez-vous seront proposés tout au long de l’année, pour continuer sans relâche ce travail de sensibilisation.

 

La Semaine de l’industrie – un rendez-vous national incontournable

Depuis 2011, la Semaine de l’industrie valorise l’industrie et ses acteurs en proposant des événements pédagogiques et de découverte des métiers : visites d’entreprises, forums des métiers, interventions en classe, expositions … Chaque année, ce grand rendez-vous national contribue à renforcer l’attractivité du secteur, précisément auprès des jeunes. Il promeut aussi la mixité des métiers et la place des femmes dans les différentes filières.

La Semaine de l’industrie est l’occasion de :

  • Renforcer l’attractivité de l’industrie et de ses métiers
  • Sensibiliser les jeunes aux métiers de l’industrie et notamment à l’industrie du futur
  • Soutenir la mixité des métiers et la place des femmes dans l’industrie
  • Informer le grand public des besoins en recrutement de l’industrie
  • Promouvoir l’image d’une industrie moderne, innovante et écologique

Nevers À Toute Berzingue

Nevers À Toute Berzingue

Lorant Deutsh nous emmène à la découverte de l’histoire de Nevers, A toute Berzingue, en 5 minutes chrono !

Découvrez l’histoire de Nevers à toute Berzingue avec Loran Deutsch en 5 minutes chrono de l’Antiquité à nos jours… c’est parti !

0:00 – Introduction
0:15 – Antiquité
2:27 – Moyen-Age
7:25 – Renaissance
 
 
8:36 – Epoque Moderne
11:05 – Epoque contemporaine
15:30 – De nos jours
16:56 – Le petit détour….
 
 
Crédits : © A Toute Berzingue Prod : https://www.linkedin.com/company/a-to… Une série créé à fond les ballons par Lorant Deutsch et Emmanuel Sokol Textes survoltés : Lorant Deutsch Montage en quatrième vitesse : Cyrille Renouvin Habillage d’un seul jet : Emmanuel Sokol Musique : Sergey Kovchik – Ants Sergey Kovchik – Waltz Sergey Kovchik – Clown and devil Sergey Kovchik – Commotion
 
Emploi / Compétences : les initiatives pour soutenir les entreprises

Emploi / Compétences : les initiatives pour soutenir les entreprises

Emploi / Compétences

Les initiatives du Territoire d'Industrie Nevers Val de Loire pour soutenir les entreprises

La thématique des recrutements et des besoins en compétences dans l’industrie est un axe majeur de notre Contrat Territoire d’Industrie. C’est même une condition nécessaire à remplir pour pouvoir affronter les défis de demain : industrie 4.0, transition écologique, réindustrialisation, etc.

Une démarche de GPECT qui a permis de confirmer les attentes des industriels

Pour apporter des solutions aux besoins exprimés par les entreprises, le Territoire d’industrie Nevers Val de Loire s’est engagé dans une démarche de GPECT , Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences Territoriale.
Cette mission a été réalisée avec l’appui d’un cabinet conseil, qui a mené un travail de terrain auprès des principaux concernés (interviews de responsables RH, enquête en ligne, ateliers de co-construction, etc.)

La conclusion de ces travaux a permis de dessiner pour les années à venir une feuille de route, avec trois enjeux principaux :

  • Améliorer l’image de l’industrie auprès des différents publics (scolaires, demandeurs d’emploi, public en reconversion) pour donner envie de s’orienter vers des métiers en tension ;
  • Favoriser le partage d’outils de gestion RH entre industriels pour harmoniser les pratiques et mener des actions communes ;
  • Valoriser l’offre de formation locale, jugée pertinente pour répondre aux besoins.

Ces orientations sont maintenant déclinées en actions concrètes, auxquelles les entreprises sont étroitement associées.

Quelques exemples : organiser un atelier sur la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail), rencontrer un groupement d’employeurs GEIQ, programmer des rencontres pour la Semaine de l’Industrie 2022, se rapprocher de l’Education Nationale pour mieux sensibiliser les jeunes et le corps enseignant, etc.

Des services proposés aux entreprises pour les accompagner dans leurs recrutements

Des dispositifs ont été spécialement créés pour venir en appui aux services Ressources Humaines des entreprises.

Pour aider les entreprises à mieux convaincre leurs futurs collaborateurs, le Territoire d’industrie Nevers Val de Loire s’est doté de plusieurs outils :

Sans oublier le dispositif Welcome – WIN In Nevers et sa cellule Accueil et Emploi du conjoint : véritable service « cinq étoiles », cette cellule offre un accompagnement sur-mesure aux candidats à l’installation sur le territoire.

Aide pour trouver un logement, démarche pour faciliter la recherche d’emploi du conjoint, mise en relation avec des acteurs locaux, rendez-vous personnalisé de découverte du territoire… Tout ce dont peut rêver un futur habitant du territoire, avant même de poser le pied sur place !

Le Territoire d’Industrie Nevers Val de Loire compte bien réussir ainsi à conforter les entreprises locales dans leurs démarches.

+ d’info. www.win-nevers.fr

Deux outils restaurent l’attractivité du territoire

Deux outils restaurent l’attractivité du territoire

Le val de Loire nivernais manquait de supports de promotion pour séduire les porteurs de projet et les salariés intéressés par les perspectives d’embauche. Avec le film et la brochure (Re)vivre et travailler, réalisés sur-mesure à la demande des chefs d’entreprise et des collectivités, le Territoire d’industrie Nevers Val de Loire peut désormais valoriser ses nombreux atouts hors de ses frontières mais aussi auprès de ses habitants.

Cinq minutes de film toniques et envoûtantes, une brochure de 48 pages donnant toutes les bonnes raisons de poser ses valises et ses projets dans le val de Loire nivernais : les deux supports de (Re)vivre et travailler donnent un souffle nouveau – et puissant – à la promotion du Territoire d’industrie Nevers Val de Loire.

La difficulté à valoriser les atouts est un obstacle au recrutement fréquemment signalé par les chefs d’entreprise et les responsables des ressources humaines. Sa résolution s’est imposée d’elle-même parmi les priorités des acteurs du Territoire d’industrie. Le Pays Val de Loire Nivernais a fédéré un groupe composé de techniciens des collectivités et de responsables RH, pour piloter la conception de nouveaux outils de promotion. Résultat de ce travail hautement collaboratif : des supports modernes, audacieux et adaptés aux attentes des industriels.

A la forme séduisante du film de 5 mn répond le contenu original d’une brochure qui aborde sans détours et avec humour les idées préconçues brouillant l’image du territoire. Transports, logement, éducation, travail, commerces, loisirs, etc. : tous les aspects du quotidien sont détaillés au fil des pages pour brosser un portrait façon mosaïque d’un cadre de vie (et d’un art de vivre) trop méconnus. L’accompagnement à l’installation et à la recherche d’emploi du conjoint, qui est une des forces du territoire, est également mis en avant.

Accessibles sur les sites du Territoire d’industrie Nevers Val de Loire et du Pays Val de Loire Nivernais, le film et la brochure (en versions papier et digitale) sont mis à disposition des entreprises et des collectivités.

L’opération séduction de l’industrie auprès des bénéficiaires du PLIE

L’opération séduction de l’industrie auprès des bénéficiaires du PLIE

A l’occasion de la Semaine de l’industrie, deux entreprises, Laser Fusion (Coulanges-lès-Nevers) et Nexson (Garchizy), ont rencontré des bénéficiaires du Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE) de Nevers Agglomération. Avec un double objectif : abraser les idées préconçues sur le monde industriel et en montrer les perspectives d’épanouissement et de carrière.

Quelques jours après le succès de la série Germinal sur France 2, Emmanuel Boudet voit la Semaine de l’industrie comme l’occasion rêvée de montrer que l’usine de 2021 n’a plus rien à voir avec « l’image de Zola ». Le patron fondateur de Laser Fusion – et président de l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) Nièvre – est venu dans les locaux de Nevers Agglomération, vendredi 26 novembre, livrer un vibrant plaidoyer pour « son » univers industriel.

« Je veux montrer que l’industrie est un endroit où on peut s’épanouir, travailler avec plaisir et gagner correctement sa vie. Et non, le sol de nos ateliers n’est pas en terre battue, au contraire, on pourrait presque manger par terre », expliquait-il avant de présenter son entreprise à des bénéficiaires et référents du Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE). Une opération séduction soigneusement argumentée : « Le pilotage d’une machine est très facile. Quelqu’un qui n’a pas de bagage particulier peut y arriver. Ce qu’on attend de nos salariés, c’est du savoir-être, venir avec envie, ne pas voir le travail comme une contrainte. Le savoir-faire, on s’en occupe. »

Créée en 1994, Laser Fusion a grandi patiemment, sans brûler les étapes, pour devenir « l’un des leaders français de la découpe au laser », avec un chiffre d’affaires de 4 M€ et « 250 000 pièces découpées chaque mois » : « Nous sommes actuellement 25 salariés. Nous étions 30 avant le Covid. » S’il n’a pas de besoin particulier de recrutement pour l’instant, Emmanuel Boudet s’est déplacé pour défendre l’industrie : « Sans elle, on se retrouve à l’âge de pierre. »

Autre « pépite » locale, Nexson avait dépêché Emma Gozzi, responsable RH, et Sharon Nuno Cordova, responsable de la vente de pièces de rechange et du développement des marchés, pour présenter l’entreprise, spécialisée dans la conception et la fabrication d’échangeurs de chaleur, et surtout un état d’esprit : « On est comme une famille, on est toujours là les uns pour les autres. » Une culture injectée par le fondateur de Nexson, Charles Bonnafous, qui a fait de son « bébé » un leader mondial, et de Garchizy un épicentre international, le tout en moins de dix ans : « 98 % de notre production part à l’étranger. Nous avons 250 clients dans 80 pays. »

Engagée dans un nouvel agrandissement de ses locaux, l’entreprise aura besoin de renforcer son effectif (80 salariés) : « Nous manquons de candidats », explique Emma Gozzi. Et ce malgré une ouverture d’esprit dans les embauches, et la priorité donnée aux qualités humaines plus que techniques : « Ce que nous fabriquons est tellement spécifique que nous formons en interne. Nous sommes surtout très attachés au savoir-être. Le profil que nous recherchons, c’est le goût du travail en équipe, le respect des autres, la passion, la détermination, le dynamisme, l’adaptabilité et l’appartenance. »

+ d’info sur les entreprises qui se mobilisent